Pages

vendredi 3 octobre 2008

Charmoula et hout melah ( poisson salé)

La charmoula et le poisson salé est un mets spécifique de la région de Sfax, qui se déguste le jour de l'Aid,en guise de petit déjeuner. Le poisson salé incite à boire beaucoup d'eau, et le goût sucré-salé de la charmoula et sa composition même(oignons et raisins secs) facilite la digestion,après les dégâts causés par les excès de tout le mois de Ramadan.
Cette tradition typiquement sfaxienne est toujours perpétrée dans la région, en dépit du coût très élevé du poisson qui ne cesse d'augmenter d'année en année ( et on dit que les Sfaxiens sont radins??!!)
La préparation de la charmoula et du poisson qui l'accompagne se fait généralement pendant la dernière semaine du mois saint ; la cuisson de la charmoula nécessite beaucoup d'attention et peut prendre toute une journée , le poisson doit être préalablement salé pendant au moins 3 à 4 jours.
On peut manger la charmoula avec n'importe quel poisson, mais les meilleurs restent toujours le mérou, le bakalou,la daurade et le loup. Certaines familles de Sfax apprécient beaucoup les anguilles (ce n'est pas mon cas)
Préparation du poisson:
Quelques jours avant L'aid , le poisson est dépecé et vidé, salé enveloppé dans du linge propre , ligoté avec de la ficelle et suspendu dans un endroit frais et aéré La veille de l'Aid , le poisson est lavé à grande eau et trempé toute une nuit dans une eau plusieurs fois renouvelée. Le lendemain , le poisson est écaillé , coupé en morceaux et cuit à la vapeur dans le haut du couscoussier( la cuisson à la vapeur garantit une meilleure tenue)





Les parts de poisson sont ensuite disposées dans des petits plats individuels , servis avec la charmoula et le pain de l'Aid.
Vous trouverez une recette de charmoula ici, pour ma part , je ne sais pas encore la préparer, car c'est ma belle-mère(que dieu me la garde ) qui la fait pour toute la famille.

6 commentaires:

crimetcondiment a dit…

Coucou
Un ami de mon oncle, Sfaxien vivant en France, m'avait parlé de cette tradition encore vivace aujourd'hui. Je ne mange pas sucré-salé, mais je me dis que je devrais y goûter pour voir. Je compte faire de même pour la mrouzia de ma grand-mère cet aid...C'est toi qui a préparé le poisson? Chapeau! Bises

Anonyme a dit…

Charmoula est l'hote principal de notre table familiale les jours de Aid, accompagnant le café du matin et le poisson le midi...Je n'ai jamais appris ou su la faire, mais quand je me suis mariée et que mon mari a découvert cette spécialité, il tenait à tout prix à en faire... et ien ne pouvait l'en empêcher,tellement il a adoré. Avec les conseils téléphoniques de ma mère, il a réinventé la charmoula en la rendant hyper simple à faire: il fait tremper 300 gr de raisins secs, il les passe au mixer. Dans une marmite, il fait cuire 800gr àpp d'oignons dans l'équivalent d'un verre d'huile d'olive. 20-25 minutes plus tard, il rajoute les raisins et couvre d'eau. Le mélange passe une journée à cuire à feu doux et le résultat...est succulent. Avec deux bons morceaux d'espadon, le déjeuner avait les airs de l'aid en Tunisie!
May

Miss Gourmandise a dit…

ya rabbi, j'ai pas eu de charmoula cette année, c'est mon 2ème aid sans charmoula et 7out mala7 et Dieu sait combien j en suis fan :((((
sa77a en tout cas!!

Miss Gourmandise a dit…

Ah j ai oublié:p aidek mabrouk et snin daima!!

yo a dit…

je passe mon chemin ;)

isabelle-anne a dit…

C'est fascinant, cette recette, merci de la faire découvrir! J'aimerais beaucoup l'essayer, mais je cherche en vain quelles sont les épices qui entrent dans sa préparation. Pourriez-vous m'aider? J'espère que oui!