Pages

mardi 28 octobre 2008

Banadhej


Les Banadhejs sont un assortiment de pâtisseries et de salés à base de semoule. Dans le temps, on les préparait avant de partir en pèlerinage; leur composition ne contenant aucun élément susceptible de se dégrader,ils se conservent pendant des mois. Les Banadhej sont une spécialité tunisoise, leur préparation demande beaucoup de patience et l'on se mettait à plusieurs pour en faire .Généralement,les banadhejs sont fait en grande quantité, on en offre à la famille et aux voisins. Les banadhejs sucrés sont farcis aux dattes , on les appelle aussi kaak el monquach.Les autres , salés , sont farcis à la viande hachée.Ceux qui contiennent des oeufs s'appellent mjamaa , ils sont spécialement dédiés aux enfants .
Il existe une troisième sorte de banadhes farcis aux olives, on peut en trouver dans quelques pâtisseries de renom de la capitale.

Pour la pâte :
1.5 kilo de semoule très fine
250 g de liya( graisse de queue de mouton )
on peut remplacer par du smen ou du beurre
1/4 de litre d'huile d'olive
sel, eau tiède
Pour la farce sucrée:
1/2 kilo de pâte de dattes
quelques pistils de safran
1 càc de cannelle moulue
un peu d'huile d'olivePour la farce salée:
750 g de viande de boeuf
deux gros oignons
une càc bombée de smen
sel,poivre, safran
La veille , faire cuire la viande détaillée en morceau et assaisonnée dans de l'eau , avec les oignons.
Quand elle est bien cuite et absorbe toute l'eau , la mixer au robot pour avoir une viande sous forme de granulé. Faire chauffer le smen dans une poêle et y faire revenir la viande jusqu'à ce qu'elle absorbe toute son humidité ( cette étape est très importante car si la viande contient de l'eau ,elle ne se conserve pas longtemps.)Préparation
Malaxer la pâte de dattes avec un peu d'huile et un peu d'eau pour la rendre malléable , ajouter le safran et la cannelle .Réserver.
Faire une fontaine avec la semoule , y verser l'huile , la graisse fondue, ajouter 1/2 càc de sel et mouiller d'eau tiède, juste ce qu'il faut pour avoir une pâte assez ferme. Travailler la pâte pour la rendre suffisamment homogène et malléable, laisser reposer un petit moment. Diviser en deux.
Prélever une petite boule de cette pâte , former un petit boudin et creuser avec les doigts un petit sillon au milieu.Prélever un bout de pâte de dattes, et en faire un rouleau de la grosseur du petit doigt, placer dans la pâte de semoule , fermer et enrouler avec la paume des mains pour avoir un long "serpent " de pâte . Couper le serpent en petits bouts égaux ,et faire avec chaque part un cercle en collant les deux extrémités l'une sur l'autre.Continuer jusqu'à épuisement de l'appareil.Pour les banadhejs salés, prélever une portion de pâte , l'aplatir avec le rouleau en une abaisse de 3 millimètres d'épaisseur.A l'aide d'un couvercle ou d'un emporte pièce former des cercles dans la pâte, les garnir de viande hachée , ramener les deux faces l'une sur l'autre et fermer en appuyant sur la pâte.Pour les mjamaa, préparer de gros cercles avec les dattes, y placer des oeufs durs, les bloquer avec des lanières de pâte et placer sur la plaque. Avec le reste de pâte , j'ai fait ces petits triangles , je me suis largement inspirée des bradjs algériens .Les différents banadhejs sont alignés au fur et à mesure surune plaque chemisée et ornés à l'aide de la pince destinée à cet usage( monquach), ensuite enfournés à chaud pendant une demi heure .Les banadhejs ne doivent pas trop cuire, il suffit qu'ils aient une couleur blanche

14 commentaires:

oumT a dit…

Ah lalalala!que de souvenirs machaAllah!!

Vrmt merci pour cette recette!!!
Biz

Elsa-L'atelier des Chefs a dit…

des saveurs d'ailleurs qui font drôlement envie et un bien joli blog ! à bientôt !

pompelpot a dit…

Olala les jolies douceurs... Quel travail mais quelle réussite!

anniversaire a dit…

super blog, j'adore vos articles et reportages
bonne continuation
Jean Paternin

salma82 a dit…

c bien réussie machalahhhhhhhhhh

bsahtak

sabrin3 a dit…

Mmmmmmmmmmmmmm quel delice!!!

Geranium a dit…

Je te l'ai déjà dit une fois, tu as du mérite à ressusciter les bonnes recettes authentiques du terroir.Toutes mes félicitations.

crimetcondiment a dit…

Totalement d'accord avec Geranium: j'adore tout ce que tu mets, ça fleure bon l'authenticité. Ma grand-mère m'achetait des mjamee en cachette quand j'étais enfant!!Je te pique l'idée des banadhej mais au beurre ;-) si j'ai le temps, je les ferai ce week-end.

yasminou a dit…

franchement, je suis vraiment en train de saliver!! je note ta recette elle sera vite faite crois moi!

yasminou a dit…

ENCORE MOI!! viens me voir j'ai quelque chose pour toi!

mimosa a dit…

tant de déclinaisons avec une seule pâte! je suis bien tentée par ceux aux dattes...

saint valentin a dit…

Festival de couleurs, d'odeurs et de goût ... souvenirs d'enfance !!!

chippendales a dit…

HUMM tout cela m'a l'air délicieux !

paris a dit…

simpa ce blog, vos articles et reportages sont trés interressant
encore merci
Patrick